Le programme (en devenir)

Les Journées des alternatives urbaines 2017 se donnent pour ambition de commencer le travail bien en amont de l’événement afin de donner naissance à des projets participatifs longues durées et à des aménagements pérennes. Vous voulez en savoir plus sur ces différents projets?  Suivez le guide !

Nous avons formé cinq groupes fédérés autour de projets distincts :

1. Commençons par le projet de potager urbain, il fait l’unanimité! Qui n’a pas envie aujourd’hui de planter ses mains dans la terre pour faire pousser sa propre nourriture? Qui plus est, les jardins sont des lieux de convivialité par excellence, il suffit de regarder l’engouement suscité par les Incroyables Comestibles pour s’en convaincre. Grâce à Sven et Anne-Charlotte, qui conduisent les opérations, les premiers semis ont été plantés fin mars et de petites pousses sortent déjà de terre. Petits pois, coriandre, cerfeuil, romarin, grasses de Morges et bien d’autres trouveront ensuite leur place sur le site de Malley. Le terrain étant pollué, c’est une agriculture en bac qui sera privilégiée et les grillages, si caractéristiques du site, seront bientôt envahis de végétation! Envie de participer à cette aventure jardin? Contactez Sven : svenconti@gmail.com

2. En parallèle à cette invasion de chlorophylle, les aménagements urbains poseront la question de l’espace public partagé. Le secteur du gazomètre et ses environs sont destinés à devenir le centre de la future « ville de Malley ». Les urbanistes y prévoient un parc, des places, des lieux de loisirs et de commerces. Force est de constater que la majorité des nouvelles places urbaines peinent à accueillir les habitants et restent trop souvent des étendues stériles. Quelles sont les fonctions qui aujourd’hui comme demain pourraient permettre de rassembler les habitants, de créer une réelle convivialité urbaine et d’offrir suffisamment de prises pour l’appropriation? Nous allons, nous aussi, planter des graines et voir quels programmes peuvent prendre vie sur ce territoire en friche. Quelques pistes sont déjà envisagées comme le sport urbain, une scène ainsi que des espaces conviviaux. Si vous souhaitez remuer vos méninges avec nous, aller à la rencontre des habitants ou participer au chantier, contacter Alexis: aleskimayo@yahoo.fr ou Saskia : saskia.zurcher@gmail.com

3. Après cette mise bouche pratique il est temps de faire travailler nos capacités réflexives et de décloisonner la démocratie. Charly Pache, de l’association Génération Nomination, met en place un panel citoyen, une expérience qui se base sur la convention de citoyens telle que décrite par Jacques Testart dans son ouvrage « L’Humanitude au pouvoir ». Une quinzaine de citoyens des communes de Lausanne, Prilly et Renens, tirés au sort et sans connaissances préalables seront invités à réfléchir et faire des propositions sur la thématique des alternatives urbaines. Ils auditionneront des personnes ayant de l’expérience dans les domaines concernés et mettront le résultat de leurs réflexions sur papier dans un rapport qui sera médiatisé et relayé auprès des responsables politiques, comme terreau pour imaginer le futur de l’agglomération lausannoise, lors d’une soirée de présentation publique. Le but est que tout ou partie des propositions soient discutées politiquement au niveau des communes concernées. Des motivations pour imaginer le futur de la démocratie participative et, par ce biais, du quartier de Malley? Contactez nous : info@alternativesurbaines.ch

4. Une équipe s’est formée autour de la thématique Mon Malley, bien décidée à explorer l’histoire du quartier, sa perception actuelle et les aspirations futures des habitants. De nombreux axes d’approches sont envisagés : balades insolites, cabinets de curiosités, ateliers participatifs, recueils de témoignages ou encore projet radiophonique (radio Django). Des collégiens du collège de Prilly seront par exemple mis en contact avec un groupe de mineurs non accompagnés du foyer du Chablais de l’EVAM pour expérimenter en collectivité ce qu’est le vivre ensemble dans l’espace public à travers des workshops et des ateliers. Le résultat de ce travail sera exposé lors des JAU tout comme les photographies des étudiants du CEPV (voyageamalley.tumblr.com) ou encore des objets faisant partie de la mémoire collective du quartier. Autant de regards différents pour découvrir un seul et même lieu mettent en valeur la diversité que fait émerger l’urbain. Des thématiques annexes comme la dépollution des sols (liés au passé industriel du site), l’alimentation et la viande (Malley est le lieu des anciens abattoirs) ou les lieux de fabrication dans la ville seront également abordées à travers des conférences et des activités tout au long des trois jours. Intéressés? Contactez nous : info@alternativesurbaines.ch

5. Intéressons-nous pour finir aux trois jours justement! C’est une grosse machine que nous mettons en place avec un réseau complexe de réflexions, d’initiatives et de gens. Nous prévoyons un centre de village, une cuisine pour préparer de bons plats tous ensembles, des activités festives, des ateliers liés à nos thématiques, des conférences avec des experts de tous poils et pour cela… nous avons aussi besoin de vos énergies et de votre motivation! Que ce soit pour la logistique ou pour prendre par à l’élaboration du programme, pour proposer un atelier ou une intervention ou pour aider sur le moment, n’hésitez pas à écrire Rianne : rianne.roshier@hotmail.fr ou à info@alternativesurbaines.ch (notamment pour les conférences)

 

 

TOP