Campagne de désinvestissement des énergies fossiles

Illustration : Leslie Umezaki

La campagne internationale de désinvestissement des énergies fossiles demande aux investisseurs de retirer leurs placements dans les 200 entreprises cotées en Bourse qui détiennent les plus grandes réserves de charbon, de gaz et de pétrole : le Carbon Underground 200 (CU200). Ces entreprises possèdent en réserve au moins 745 gigatonnes de CO2, soit deux fois le budget carbone compatible avec un réchauffement en dessous de 2°C.

LaRevueDurable a lancé cette campagne en Suisse romande durant l’été et l’automne 2015. Depuis, au moins une vingtaine d’interpellations et de motions ont été déposées dans des parlements communaux, cantonaux et jusqu’au niveau fédéral. A l’Etat de Vaud, à la Ville de Lausanne et à la Ville de Vevey, des élus ont demandé à l’exécutif de peser pour que les caisses de pension des fonctionnaires désinvestissent de l’industrie fossile.

Quel est le bilan de ces actions ? Comment aller de l’avant ?

Table ronde proposée par les Artisans de la transition avec Susana Jourdan et Jacques Mirenowicz

 


Horaire : samedi 9 septembre, 10h00-12h30

Lieu : Foyer paroissial de Malley, Rionza 2


TOP