Démarche

Les Journées des alternatives urbaines 2015

Faire soi-même c’est bien, faire ensemble c’est mieux!

Sous le thème DO IT TOGETHER, les secondes Journées des alternatives urbaines (JAU) proposent du 8 au 10 mai 2015 trois jours foisonnants d’activités dans le quartier du Vallon à Lausanne. Néophytes et spécialistes pourront y découvrir des idées créatives et expérimenter des pratiques autour des innovations sociales et du développement des villes. Fruit d’une dynamique collective large, les JAU2015 tentent de mettre l’éphémère au service de l’action concrète.

 

Mettre en débat le développement urbain

Le but de l’événement est de rendre visibles les innovations sociales actuelles et futures pour nos villes et territoires. Que faire pour assurer un avenir vivable et équitable dans nos villes? Comment partager la ville ? Comment faire de la culture un levier pour le renouvellement urbain? Comment envisager sereinement la transition énergétique et climatique? Mais aussi comment se loger autrement? Un panorama multithématique qui se décline en une quinzaine d’ateliers pratiques, onze tables rondes et conférences, et de nombreuses autres activités où le partage est à l’honneur. Le tout accueilli par le théâtre 2.21 et le quartier du Vallon à Lausanne, zone d’interface entre la ville et la nature, entre le logement et les activités industrielles, entre les feux de l’attention et une certaine mise à l’écart.

 

DO IT TOGETHER : un événement collectif avec des acteurs suisses et européens, au service de dynamiques citoyennes plus larges et pérennes

Initiées et coordonnées par l’Association écoquartier, les Journées des alternatives urbaines sont dès le départ une oeuvre collective. Portée par sept, puis une quinzaine de personnes, l’élaboration des tables rondes et conférences mobilise des acteurs et réseaux romands, suisses, français, belges, écossais et espagnols. Les ateliers pratiques sont plus proches des dynamiques lausannoises et de la situation spécifique du quartier du Vallon. Un processus collectif « Imaginer et expérimenter la ville partagée » a été lancé, dès février 2015 dans le cadre des JAU, pour créer un réseau et développer des projets concrets sur le thème. Les JAU servent ainsi autant que possible des mobilisations et actions citoyennes régionales et au-delà, qui dépassent largement les trois jours de l’événement.

 

Faire l’expérience de modèles alternatifs

Dans l’idée de renverser la logique commerciale et consommatrice de la plupart des festivals actuels, il sera possible tout au long des JAU de se restaurer à prix libre mais aussi de participer à la cuisine, de la préparation des repas jusqu’aux rangements. Une activité pour toute la famille ! L’inscription à la journée du vendredi est elle aussi assortie d’une participation financière libre. L’expérience montre, en effet, que les gens sont bien plus heureux lorsqu’ils ont eu la liberté de choisir leur prix, et qu’en plus ils sont généreux. A notre avis, offrir librement procure un intense sentiment de bien-être !

 

A propos des Journées des alternatives urbaines

Initiée et coordonnée par l’Association écoquartier (AE) à Lausanne, la première édition des JAU a eu lieu en mai 2013 à la Maison de quartier Sous-gare à Lausanne. Sur deux jours elle a offert à près de 500 visiteurs une large palette de conférences et tables-rondes, des stands et des ateliers. Le rythme bisannuel, permet de faire réellement évoluer le concept entre deux éditions, ce qui a permis pour 2015 de lier plus solidement les dynamiques locales et les réflexions plus larges, et de faire des JAU un véritable catalyseur pour des initiatives concrètes.

 

Coordination : Association écoquartier

L’événement est initié et coordonné par l’Association écoquartier. L’association s’est constituée le 12 janvier 2007 dans le but de promouvoir les écoquartiers dans le canton de Vaud. Elle favorise le développement de connaissances autour du concept d’écoquartier ou quartier durable, afin de créer une véritable émulation citoyenne et de favoriser l’émergence, la réalisation et la durabilité de tels quartiers.

Parmi ses activités, l’Association écoquartier organise des conférences-débats et des visites d’écoquartiers, propose des lieux de rencontre et d’échange pour les personnes intéressées par un projet d’habitat coopératif ou d’économie sociale et solidaire, et met sur pied et anime des groupes de travail, lieux de réflexion pour élaborer des recommandations et renforcer l’expertise citoyenne. Rendez-vous sur le site pour mieux connaître l’AE: www.ecoquartier.ch.

 

Print Friendly

 

TOP