Mai’genda

by vendredi, 12 mai 2017 / Catégorie :actualités

En mai, on n’oublie pas le Forum des Espaces Possibles et la conférence de Michel Bouwens. On aime tellement qu’on en parlait déjà en avril, mais … On fait aussi le marché avec Sven à la recherche de plantons rares. On fête la nature partout en Suisse. On découvre le labo urbains des étudiants de l’EPFL à la gare de Renens. On arrête de gaspiller avec le Café Zéro Waste et on respire un grand coup parce que le programme est dense!


Dimanche 14, Pro Specie Rara organise un marché aux plantons à Vevey, en face de l’Alimentarium. Vous y croiserez Sven, membre du comité et responsable des jardins urbains JAU, à la recherche de légumes rares. Rejoignez-le et vous pourrez installer les plantons dans les bacs posés le jour précédent à Malley autour d’un apéritif joyeux. Toutes les informations sur l’événement jardin urbains c’est ici!

 

Mardi 16 mai, c’est l’association Zéro Waste Switzerland qui se charge d’occuper notre soirée avec un café Zéro Waste à l’Oriental de Vevey. Si vous souhaitez comprendre « comment vivre mieux en réduisant vos déchets « , cette soirée décontractée et intelligente est faite pour vous. L’événement est gratuit mais sur inscription. Plus d’infos ici.

 
Le Forum des Espaces Possibles, organisé par le collectif Où êtes vous tous? en collaboration avec Wunderkammer à la Place du Nord 9, commence le 18 mai par un vernissage festif et se prolonge jusqu’au 21. Le programme est alléchant et est enfin dévoilé sur leur page Facebook.

 

Le 18 mai, il faudra choisir entre le vernissage pré-cité et la conférence événement de Michel Bouwens à l’Espace Dickens, dès 18h30. Reconnu comme l’une des grandes figures du mouvement des communs et de l’économie pair-à-pair, il vient présenter son dernier ouvrage « Manifeste pour une véritable économie collaborative : vers une société des communs ».

 

Comme si le mot était passé, le week-end du 19 au 21 mai est aussi l’occasion de fêter la nature et de quitter, une fois n’est pas coutume, notre bitume adoré. On chausse les bottes, on retrouve notre âme d’enfant et on part à la découverte de plantes sauvages dont garnir nos salades, on se re-connecte à la nature et à soi-même à travers la marche à pied, on s’échappe à la recherche de lieux telluriques et magiques et bien d’autre. Puis on retourne à la ville analyser des exemples d’agriculture urbaine, de toitures végétales ou de jardinage de balcon. Toutes les propositions sur Lausanne et alentours sont à découvrir ici.

 

Et finalement, on vous propose d’aller librement découvrir les installations de mobiliers urbains pensées par les étudiants de l’EPFL pour le chantier de la gare de Renens. Le vernissage est passé mais ces dernière animeront le quartier encore quelques temps. Pour tout savoir sur la démarche, lisez cet article paru dans le 24 heures.

TOP